Le Comité judiciaire du Sénat examine les nominations judiciaires

(Photo de Kevin Lamarque-Pool/Getty Images)

Hier, la Cour a entendu les plaidoiries dans Students for Fair Admissions v. President and Fellows of Harvard College, l’une des deux affaires qui seront probablement l’occasion d’éliminer la discrimination positive telle que nous la connaissons. Aussi effrayant que cela puisse paraître, nous savions tous que cela arriverait une fois que les engagements idéologiques sur le banc ont atteint 6-3. Pendant longtemps, l’autorité qui confère la finalité aux décisions de la Cour, identité, était une fic que nous aimions tous. Comme la notion de procédure régulière, c’était un noble mensonge sur lequel nous comptions pour garder suffisamment confiance dans le système pour fonctionner comme prévu. Le vrai point à noter est que l’engagement de Ketanji à éviter les comportements suggérant la partialité n’est pas partagé avec autant d’enthousiasme par ses collègues banquiers. D’Izabela :

Militant conservateur[[” embedded=”” url=”” link=”” data-uri=”d625d13c994aca601dfcbc536a192f26″>Ed Blum is challenging the race-conscious admission policies at the University of North Carolina and Harvard University via his group Students for Fair Admissions. Justice Jackson attended Harvard and served for six years on its board, and she will not participate in the argument about Harvard; the arguments were previously grouped together, but today the court is hearing them separately.

Meanwhile, Justice Thomas is married to MAGA nutcase Ginni Thomas—who said under oath to the January 6 Committee that the 2020 presidential election was stolen and badgered former White House Chief of Staff Mark Meadows to overturn the election—and he has not recused himself from any cases about said election or insurrection. As of May 2022, he hasn’t recused from any cases involving his wife’s political activism, including opposition to the Affordable Care Act.

Légitimité – ce que la Cour a précédemment défini comme la compréhension générale parmi le public américain que lorsque la Cour émet un avis, ce qu’elle fait est de s’engager dans cette analyse de principe, par opposition à l’exercice des opinions individuelles des juges. un mauvais service lorsque les juges de la Cour suprême renoncent à la possibilité de ne pas participer à des conflits dans lesquels ils ont un intérêt (même ostentatoire). Surtout à un moment où ils sont embourbés dans d’autres controverses fondées sur des préjugés.

La semaine dernière, Thomas a haussé les sourcils[[” embedded=”” url=”” link=”” data-uri=”70f57844f54df4f37f8da75c0e190623″>temporarily blocking Sen. Lindsey Graham (R-SC) from having to testify in front of a Georgia grand jury about President Donald Trump’s efforts to challenge that state’s election results. (Thomas is assigned to emergency appeals from the circuit court that oversees Georgia.) We’ll see how he votes when the full Supreme Court considers Graham’s appeal—it’s just wild that a man whose wife played an integral role in trying to overturn election results could be an integral player in legal proceedings around the same matter, which has far-reaching consequences for democracy.

Considering that Chief Justice Roberts finger wagged at other judiciaries about the importance of keeping your hands clean, you’d think the players on his Court would be stellar examples of modeling judicial behavior. When it comes to Ketanji, sure. Clarence? Not so much. Justice Barrett isn’t doing too hot either. It sure would be nice if there were some code of ethics Supreme Court justices had to abide by when their own moral compasses aren’t enough to make them do the right thing.

Justice Jackson Recused Herself From a Supreme Court Case. Your Move, Clarence Thomas! [Jezebel]


Chris Williams est devenu le responsable des médias sociaux et rédacteur en chef adjoint d’Above the Law en juin 2021. Avant de rejoindre l’équipe, il est devenu un Memelord™ mineur dans le groupe Facebook. Memes de la faculté de droit pour Edgy T14. Il a enduré le Missouri assez longtemps pour obtenir son diplôme de l’Université de Washington à St. École de droit Louis. C’est un ancien constructeur de bateaux qui ne sait pas nager, un auteur publié sur la théorie critique de la race, la philosophie et l’humouret aime le vélo, ce qui agace parfois ses collègues. Vous pouvez le contacter par email à cwilliams@abovethelaw.com et en tweetant à @WritesForRent.



source:

By admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

}