Pendant deux années consécutives, le gouvernement fédéral a fait part à Hockey Canada de ses inquiétudes au sujet de la responsabilité et de la transparence après avoir appris que son conseil d’administration n’avait pas suivi et surveillé tous les cas de conflits d’intérêts, a appris CBC News.

Ottawa a commencé à évaluer les organisations sportives nationales sur les questions de «bonne gouvernance» en 2019. Dans son rapport de juin 2022, il a attribué à Hockey Canada la note la plus basse possible parce que le conseil d’administration gère les conflits d’intérêts de manière informelle.

Le score était de un sur cinq, ce que le gouvernement a qualifié d'”insuffisant”.

Le rapport d’étape du gouvernement de juin montre que Hockey Canada n’a pas réussi à démontrer qu’il a apporté des changements depuis 2021 pour améliorer son approche des conflits d’intérêts.

En juin, selon le rapport, l’organisation de hockey avait mis en place une politique exigeant que le conseil d’administration signale tout conflit d’intérêts réel, perçu ou potentiel. Mais il n’avait pas de politique en place pour le personnel et les bénévoles.

Le rapport de 2022 indique également que le conseil d’administration de Hockey Canada n’a pas consigné les conflits d’intérêts dans les procès-verbaux des réunions du conseil d’administration, n’a pas mis en place de système pour surveiller et gérer correctement tous les cas de conflit et ne s’est pas engagé à consulter des experts sur les meilleures pratiques.

CBC News a obtenu les «fiches de rendement» du gouvernement par le biais de la Loi sur l’accès à l’information après que le gouvernement a refusé de partager les documents cet été au plus fort du scandale de Hockey Canada. Le gouvernement a déclaré que les rapports sont soumis à des accords de confidentialité et ne peuvent pas être partagés.

Quatre hommes d'âge moyen en costume sont assis côte à côte à une table devant des microphones.
Le chef de la direction de Hockey Canada, Scott Smith, deuxième à partir de la droite, et l’ensemble du conseil ont quitté le conseil après qu’un juge de la Cour suprême leur ait recommandé de le faire dans le cadre de son examen du leadership chancelant de l’organisation. (Sean Kilpatrick/La Presse Canadienne)

En juin, lorsque Hockey Canada a reçu son dernier rapport d’étape du gouvernement fédéral, la ministre des Sports, Pascale St-Onge, a annoncé qu’elle gelait le financement fédéral de l’organisation de hockey en réponse à son traitement des allégations d’agression sexuelle.

Le même mois, un comité parlementaire a interrogé les dirigeants de Hockey Canada sur leur gestion d’une poursuite de 3,5 millions de dollars alléguant qu’un groupe de joueurs – dont des membres de l’équipe mondiale junior – avait agressé sexuellement une femme à London, en Ontario. chambre d’hôtel en 2018.

Les billets faibles n’affectent pas le financement fédéral

Le document de 208 pages obtenu par CBC News comprend des copies complètes des trois bulletins de notes émis à Hockey Canada depuis qu’Ottawa a commencé à effectuer les évaluations en 2019. Le gouvernement fédéral exige que les organisations sportives nationales partagent des preuves montrant si elles rencontrent une série de sports et critères de gouvernance.

Sport Canada, une filiale du ministère du Patrimoine canadien qui produit des rapports et fournit un financement fédéral aux organisations sportives, a écrit dans le document que les évaluations visent à “conseiller la haute direction sur les pressions à l’échelle du système”.

Les résultats des rapports d’étape annuels n’affectent pas le montant du financement fédéral qu’une organisation sportive reçoit, indique le document, quelle que soit sa note. Sport Canada a déclaré dans le rapport que de mauvais résultats pourraient inciter le gouvernement à réorienter les ressources pour combler les lacunes.

Le premier bulletin publié en 2019 a donné à Hockey Canada une note d’échec (1 sur 5) pour avoir un conseil d’administration entièrement masculin.

En moyenne, les autres ressortissants les organisations sportives avaient des conseils d’administration composés à 66 % d’hommes et à 34 % de femmes, selon le rapport d’étape de 2019.

Photo du conseil d'administration 2018 entièrement masculin de Hockey Canada
Un examen de la gouvernance de 2019 a signalé un manque de parité entre les sexes au sein du conseil d’administration de Hockey Canada. (Hockey Canada)

Ce n’est que lorsqu’un rapport commandé par Hockey Canada a recommandé la parité entre les sexes qu’un nouveau conseil d’administration, composé de cinq femmes et de quatre hommes, a été choisi plus tôt ce mois-ci.

Le rapport de 2019 indique que Hockey Canada n’a pas de tiers pour recevoir les signalements de harcèlement, d’abus, de discrimination et de mauvais traitements.

Cet été, St-Onge a dit à Hockey Canada de signer avec le Bureau du commissaire à l’intégrité du sport (OSIC) pour recevoir à nouveau un financement fédéral. Hockey Canada l’a fait en octobre, et le bureau supervisera et enquêtera désormais de manière indépendante sur les plaintes de mauvais traitements ou d’abus au hockey.

Les documents montrent que le rapport d’étape 2021 de Sport Canada est axé sur la bonne gouvernance.

Le Globe and Mail a d’abord rapporté que le conseil d’administration de Hockey Canada avait reçu une mauvaise note en matière de conflits d’intérêts et de planification stratégique en 2021, qui était inférieure à celles accordées aux autres organisations sportives nationales.

Le rapport de 2022 montre que l’organisation de hockey est toujours à la traîne par rapport à ses pairs dans ces deux domaines clés identifiés par le Globe and Mail.

Dans une déclaration envoyée à CBC News, Hockey Canada a déclaré avoir obtenu des résultats supérieurs à la moyenne dans sept des neuf catégories dans son dernier rapport d’étape.

“Il est important de noter le score moyen dans la catégorie Conflit d’intérêts pour tous les ONS [national sports organizations] il n’était que de 1,4, ce qui suggère qu’il s’agit d’un domaine à améliorer dans tout le secteur », a écrit le porte-parole de Hockey Canada.

L’organisation de hockey a déclaré avoir mis en place un système pour surveiller les conflits d’intérêts des administrateurs et s’est engagée à apporter plusieurs changements pour améliorer sa gouvernance.

source:

google play giftcard free google gift card free free $50 google play gift card code google play gift card redeem code free free google play gift card codes google play gift card usa free google play gift card usa free google play gift card usa free play store gift card free $10 google play gift card free play store gift card codes unused google play gift card google play gift card redeem codes googleplay gift card codes google play gift card free redeem code google play gift card codes unused earn google play gift card free redeem code google play gift card google gift card redeem code free gift card google play free code free google play gift card app google play redeem code gift card $100 google play gift card free

By admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

}